Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C dans l'air - France 5 le 28 Janvier 2009

31 Janvier 2009, 18:09pm



Que font les banques ?!

Cliquez ici pour visionner l'émission




Résumé:
Si nombre de leurs rivales affichent des pertes, les banques françaises semblent tirer leur épingle du jeu. Mais alors qu’elles affichent des résultats bénéficiaires pour 2008, la colère monte aux guichets concernant les conditions d’octroie de crédit.


Les banques françaises se rient-elles de la crise ? Dans la foulée de la Société générale, qui a annoncé, la semaine dernière, un bénéfice de 2 milliards d’euros pour l’année 2008, ses consœurs le Crédit agricole et BNP-Paribas ont dévoilé des résultats positifs et des coffres bien remplis pour cette même période.

Ainsi, après le plan d’aide de l’Etat, chiffrés en dizaines de milliards d’euros, les trois géants de la finance française ont dégagé quelques 6 milliards d’euros de gains au titre de l’année écoulée, et la plupart des établissements devraient être "dans le vert". Au point, qu’il y a quelques jours, leurs dirigeants, qui envisageaient de percevoir leurs bonus, se sont fait rappeler à l’ordre par le chef de l’Etat.

Convoqués à l’Elysée, les patrons des banques françaises qui ont reçu un soutien financier de la France ont accepté de renoncer à cette prime. Condition posée par le gouvernement en contrepartie d’une nouvelle aide publique de 10,5 milliards d’euros.

Une réponse jugée insuffisante pour nombre de parlementaires. "Il y a également toute la question de la distribution des dividendes par les banques, il y a la question aussi des actions gratuites, des stock-options des dirigeants", a ainsi expliqué le président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale, Didier Migaud.

Pour assurer le "financement de l’économie" sur fond de crise économique internationale, l’Etat a accordé une garantie "payante" des prêts interbancaires, et à hauteur maximale de 40 milliards d’euros à la recapitalisation des banques. En contrepartie, les bénéficiaires se sont notamment engagés à augmenter les encours de crédits à l’économie de 3 à 4 % en volume d’ici la fin 2009.

Qualifiant de "miracle" ce dernier engagement, "alors que l’activité marche au ralenti", Didier Migaud a annoncé, mercredi 28 janvier 2009, que la commission entendra "dans les quinze jours qui viennent" les dirigeants des six banques françaises qui ont reçu la première tranche d’aide de l’Etat pour leur recapitalisation. L’objectif de cette convocation : évaluer l’efficacité du dispositif.


arton3955

Daniel Richard
Avocat spécialisé dans la défense des épargnants.
Avocat au barreau de Paris, Daniel Richard défend le respect "du devoir de conseil et d’information" des banquiers. Sur ce fondement, il a entre autres gagné, en 1988, l’affaire Simonneau contre BNP et, en 2002, l’affaire Ellia contre le Crédit lyonnais (et obtenu près de 500 000 euros de dommages et intérêts pour un couple de chômeurs). En 2003, il lance le dossier Bénéfic conduisant La Poste à indemniser plus de 3 000 clients après avoir traité 18 000 réclamations.

Commenter cet article

Tchantcho 19/02/2009 00:52

Je cherche le contact de Daniel Richard, mon affaire va l'intéresser.

sam 17/02/2009 20:15

bonjour,
je subis l'abus du LCL me refusant depuis 6 mois l'accès à une partie de mon capital placé dans une assurance vie . je comptais sur la confiance avec mon conseiller et donc, j'ai entamé des travaux lourds pour ma maison . A ce jour j'ai un découvert qui s'enflamme de mois en mois et je ne peus le résorber sans mon argent qui devait par ailleurs combler des crédits ! je suis en colère car je suis dans une spirale ou l'on m'envoie des interdictions dorénavant d'autorisation de découvert passé sa date d'échéance alors que j'ai l'argent ! quel recours puis je prétendre ?