Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Libération Next le 15 Février 2012

20 Février 2012, 13:25pm

 

Les Clodettes se sentent flouées

 

 

Douze anciennes Clodettes, ces danseuses qui accompagnaient le chanteur Claude François, réclament 16.000 euros chacune à une société de droits des artistes. Au motif qu'elles n'ont pas touché les droits liés à la diffusion des images de leurs spectacles.

«Malgré leurs efforts, les Clodettes n'ont jamais obtenu de réponse de la Spedidam (Société de perception et de distribution des droits des artistes-interprètes, ndlr)», a déclaré Me Daniel Richard. L'avocat des douze Clodettes a donc assigné la Spedidam devant le tribunal de grande instance de Paris.

Les Clodettes «avaient un contrat avec le chanteur», mais la Spedidam n'a pas admis leur adhésion, à l'exception d'un seul cas, a expliqué M. Richard. Certaines Clodettes «ne reçoivent absolument rien de la Spedidam, d'autres reçoivent des chèques d'un montant très faible», a dénoncé l'avocat, qui regrette «l'opacité»de la Spedidam. Selon lui, l'organisme aurait, de plus, touché des droits sur la vente des DVDs des spectacles de Claude François.

Les douze Clodettes estiment qu'elles auraient dû toucher 1.000 euros chacune, par an, depuis 16 ans. Elles demandent donc une provision de 16.000 euros, et la nomination d'un expert judiciaire pour examiner les comptes de la Spedidam, et déterminer le montant de leurs droits.

(AFP)

Commenter cet article