Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Romandie le 9 janvier 2013

26 Janvier 2013, 16:25pm

Romandie News, l'info brute en temps réel. Soyez informé avant les journalistes !

Un placement de BNP Paribas au coeur d'une enquête pour pratique commerciale trompeuse


PARIS - Un placement proposé en 2001 par BNP Paribas, promettant aux épargnants de récupérer le capital investi au bout de 10 ans, est au coeur d'une enquête des services de la répression des fraudes menée après la plainte d'un souscripteur, selon des documents consultés par l'AFP.

Comme l'a révélé RTL, un couple de parfumeurs d'Alfortville (Val-de-Marne) et leurs enfants ont porté plainte en janvier 2012 pour pratique commerciale trompeuse contre la banque après avoir récupéré en juin 2011 moins que leur capital investi 10 ans plus tôt dans ce produit baptisé BNP Garantie Jet 3.

La banque mentionnait dans ses documents commerciaux, joints à la plainte, la certitude de récupérer à l'échéance des 10 ans votre investissement et promettait la possibilité de tripler votre capital en 10 ans, avec Jet 3, un fonds commun de placement.

Or les plaignants ont investi 600.000 francs en 2001, soit 91.469 euros, dans ce produit et leur investissement ne valait plus que 83.054 euros dix ans plus tard après décompte des frais de gestion.

Un rapport de la direction départementale de la protection des populations, service de la répression des fraudes sollicité par le parquet, estime que les allégations présentes dans la brochure publicitaire (..) affirmant que ce placement financier est +assorti de la garantie de récupérer le capital investi quoiqu'il arrive+ sont trompeuses, selon ce document consulté par l'AFP.

Dans aucun document, il n'est explicitement indiqué que le montant garanti à la fin du contrat n'est pas égal au montant investi par le consommateur mais à cet investissement déduction faite des frais perçus par les sociétés du groupe BNP Paribas, poursuit-il.

La banque prenait en effet des frais de gestion annuels et des frais d'entrée dans le contrat d'assurance vie.

L'avocat des plaignants, Me Daniel Richard, espère que BNP Paribas mettra un point d'honneur à indemniser ses clients.

Raphaèle Leroy, responsable des relations avec les associations de consommateurs de la Banque de Détail en France de BNP Paribas, a rappelé que Jet 3 avait été commercialisé pendant un mois et demi, du 12 juin au 25 juillet 2001.

Il s'agissait de profiter de la hausse d'un panier de 12 actions internationales, sous certaines conditions, avec un capital investi garanti minoré des frais de gestion. Mais la crise de 2008, d'une ampleur exceptionnelle, a rendu impossible d'arriver à l'objectif de triplement du capital, a-t-elle dit à l'AFP.

L'échéance du contrat était en 2011 mais, en 2010, nous avons réalisé que les conditions ne seraient jamais réunies pour atteindre les perspectives de rendement projetées en 2001 et nous avons contacté tous nos clients pour leur proposer de sortir de manière anticipée, a-t-elle ajouté.


(©AFP / 09 janvier 2013 12h32)

Commenter cet article